Le journal d’Adam et Ève

Le journal d’Adam et Ève – Fantaisie pour deux acteurs
d’après Mark Twain  mise en scène Mélissa Barbaud, Julie Delille et Baptiste Relat

« Note : J’avais traduit une partie de ce journal il y a maintenant quelques années, et un ami en avait fait imprimer quelques exemplaires dans une version incomplète, à laquelle le grand public n’a jamais eu accès. Depuis lors, je suis parvenu à déchiffrer une part plus substantielle des hiéroglyphes d’Adam. À mon humble avis, le personnage a acquis aujourd’hui une stature et une notoriété qui justifient à elles seules cette publication. »
Mark Twain

D’un côté Adam, hédoniste jouissant des bienfaits infinis du Jardin. Gardien du «Grand Projet» il veille au respect de deux principes : 1) on ne touche pas à l’arbre interdit, 2) le dimanche, on se repose. De l’autre Ève, qui débarque avec ses longs cheveux et beaucoup de mots nouveaux. Dans une boulimique absorption des êtres et des choses, elle n’épargne rien, édicte des théories invasives et multiplie les expériences farfelues. Mais que faire de tout ce savoir s’il n’est pas partagé ? Si son principal objet d’étude, Adam, lui résiste ?

Voici le dialogue, ou sa tentative, entre deux créatures piégées dans un huis clos soi-disant paradisiaque. Avec beaucoup d’humour, Twain retrace le chemin de l’humanité et nous invite à le suivre, seul·e, ou mieux : accompagné·e. Créé dans un esprit de décentralisation par deux compagnies implantées en milieu rural, ce spectacle est conçu pour voyager par les petites routes et sur tous les territoires.

Interprétation : Julie Delille et Baptiste Relat
Décor et régie générale : Sébastien Hérouart
Costumes : Fanette Bernaer
d’après la traduction de Freddy Michalski, éditions l’OEil d’or
Production : Théâtre des trois Parques

Coproduction : Equinoxe / Scène nationale de Châteauroux

Spectacle créé en coréalisation avec la Scène Nationale 7